MERCREDI 29 MARS 19 h 15

Corrie Heeremans À venir à l'ALPA :, Articles, Nouvelles 0 Comments

Deux jeunes hommes nous entretiendront de la photographie de rue.
Un thème qui en intéresse plus d’un… dont moi…
J’y serai…
Y serez-vous aussi?
De plus n’oubliez pas, ce mercredi, d’apporter vos photos pour l’exposition de fin d’année.
Assurez-vous que le montage est parfait: passe-partout et « foam board » solidement fixés un à l’autre afin de faciliter le montage de l’exposition et éviter que le tout de désassemble… ceci pour faciliter la tâche de ceux qui feront le montage.
CONFÉRENCE

Textes fournis par les conférenciers

Notre présentation propose un double regard sur la photographie de rue.
De la technique à l’émotion, en passant par l’équipement, nous aborderons la démarche du photographe et tenterons de comprendre ce qui détermine une bonne image.
Cette conférence est ouverte à tous et ne demande aucun prérequis. 
Les points abordés sont les suivants:

– L’équipement 
– La technique efficace

– La démarche du photographe de rue
– La signature visuelle
– La gestion de la peur et les stratégies d’approche en portrait de rue
– La composition et la recherche de l’émotion
BIOGRAPHIES
«Le Workshop»: Nous sommes des photographes, des flâneurs, des observateurs amoureux de la rue. Le Workshop veut démocratiser un style de vie, cultiver un état d’être et réinstaurer la photographie de rue au Québec. Pour nous la photographie de rue, qu’elle soit critique ou humoristique, porte un message social fort. Elle donne le pouls de notre société, témoigne du progrès et dénonce les injustices sociales. Plus important encore, elle rapproche les gens entre eux.
Jonathan Bernier

Je vois dans la photographie une façon de me rapprocher des cultures, des âges, des familles et des amitiés. Je veux raconter mon histoire et celle des autres. 

Né en banlieue de Montréal, j’étais un adolescent en quête de sens et de vérité. Pendant longtemps, j’ai essayé de trouver ce que je pouvais apporter à notre société. J’ai d’abord pensé que c’était l’aide en toxicomanie. Je voulais aider mon prochain comme d’autres l’avaient fait pour moi. C’est à l’automne 2014 que pour la première fois j’ai tenu une caméra réflex dans mes mains. Je venais enfin de trouver mon médium de création et la contribution que je voulais désormais laisser derrière moi. Ma caméra m’a ouvert l’oeil sur un monde inconnu constitué de couleurs, d’ombres et de petits événements qui nous passent juste sous le nez. Ma mission est maintenant de vous y plonger.

Julien Catella

Pour moi la photographie est un prétexte pour aller à la rencontre de l’autre. Mes photographies parlent d’identité et d’art de vivre. Ma signature visuelle est optimiste et ma démarche résolument minimaliste. Je veux raconter des histoires sans artifices, saisir chaque instant pour en faire des souvenirs indélébiles. Mon objectif en tant que photographe est de révéler la beauté dans l’ordinaire.

Je suis né à Lyon, ville historique du cinéma, j’ai grandi au coeur de la ville et son agitation. J’ai d’abord voulu réaliser le rêve de notre société en me lançant dans de grandes études et une carrière prometteuse. Après l’obtention de mon diplôme d’ingénieur, j’ai senti le besoin d’aller à la découverte du monde. J’ai voyagé deux ans avec mon sac à dos et mon appareil photo en Amérique du Nord puis en Europe. Cette expérience m’a profondément changé, elle a bouleversé tous mes plans de vie. J’ai décidé de m’installer à Montréal et entreprendre des études en photographie pour faire de ma passion mon futur métier.
/var/folders/32/9266pzgj5kzdp2_tsv2xt1t80000gn/T/com.apple.Preview/com.apple.Preview.PasteboardItems/Bibliographie.png
/var/folders/32/9266pzgj5kzdp2_tsv2xt1t80000gn/T/com.apple.Preview/com.apple.Preview.PasteboardItems/En ligne.png

Laisser un commentaire